Acouphènes : quelles sont les contributions de la médecine à ce niveau ?

Il n’existe malheureusement pas de traitement définitif destiné exclusivement aux acouphènes, puisque ce sont des signes cliniques et non une maladie en soi. Ainsi, c’est le traitement de la cause qui finit par régler le problème. Néanmoins, les médecins essayent de mettre en place quelques molécules et les utilisent dans l’urgence lorsque le bourdonnement devient douloureux ou vraiment insupportable :

  • Des vasodilatateurs: qui dilatent les vaisseaux irriguant l’oreille, et qui baissent la pression qui y règne.
  • Des anxiolytiques.
  • Des antidépresseurs puisque la dépression et le stress sont des facteurs déclenchants et aggravants à la fois.
  • Des antiépileptiques, dont certains sont plutôt utiles.

Ces molécules sont, comme expliqué sur http://www.acouphene-acouphenes.fr, peu utiles en général, mais représentent néanmoins une aide réellement précieuse dans le traitement immédiat et permettent de calmer pendant un moment ce symptôme qui en devient parfois vraiment insupportable.

Alors comment les traiter efficacement et radicalement ?

Il existe des traitements efficaces permettant de définitivement mettre fin à vos acouphènes. Nous vous avons expliqué qu’il fallait d’abord identifier la cause, l’explorer, poser un diagnostic, déterminer l’étendue des lésions et enfin d’envisager un traitement curatif définitif qui, en supprimant la cause, mettra fin à votre calvaire.